La culotte haute fait son grand retour

ou trouver des culottes haute de marque

Loin de la fameuse scène ridiculo-épique de Bridget Jones, la culotte haute revient sur le devant de la scène avec des pièces revisitées par les plus belles Maisons de lingerie.

Suivant la mode des vêtements taille haute à l’instar du jean, elle a l’avantage de mettre la taille et les fesses en valeur tout en apportant un confort certain. Jouant d’un sex appeal plus subtil que les styles l’ayant précédée, la culotte haute tendance 2018 n’est pas sans rappeler l’originale des années 1950. Si ce n’est qu’elle se pare aujourd’hui de dentelle, de broderies et de couleurs plus séduisantes, pour un look résolument glamour qui n’a plus rien de désuet. Convenant à toutes les morphologies, la culotte haute n’a pas fini de faire parler d’elle !

Les origines de la culotte

À la Renaissance, la culotte appartenait initialement au vestiaire masculin, sous la forme d’un pantalon court porté par les hommes issus des classes les plus aisées. Chez les femmes, elle était réservée aux souffrantes, aux domestiques et aux femmes de petite vertu. La tradition voulait que la femme porte une chemise et des jupons, mais en aucun cas ne devait elle couvrir ses parties intimes. Il était communément admis que c’était plus hygiénique, en plus de faciliter certaines activités…

Avec la popularisation de l’activité physique au XIXème siècle, le pantacourt s’impose comme un essentiel pour la bienséance de ces dames. Ils raccourcissent peu à peu pour ne plus être dévoilés, ce qui était vu comme extrêmement vulgaire. La culotte est alors large, resserrée à la taille, et surtout fendue pour des raisons pratiques. La mode des années 1920 vient tout bouleverser avec ses jupes plus courtes que jamais (sous le genou, pensez-vous !). Les culottes doivent donc raccourcir à nouveau, pour devenir une sorte de shorty flottant qui est désormais fermé.

Parallèlement, le créateur de la marque Petit Bateau, Pierre Valton, dépose en 1918 un brevet pour la culotte telle que nous la connaissons aujourd’hui, courte et non boutonnée. À destination des femmes et des enfants, cette culotte est déclinée dans des couleurs claires, les teintes sombres étant une fois de plus considérées comme vulgaire, puisque associées au fétichisme.

À partir des années 1960, la culotte s’échancre de plus en plus jusqu’à atteindre le string dans les années 1980, qui se popularise au tournant du XXIème siècle. La réinvention perpétuelle propre à la mode fait qu’après être passée par une couvrance minimum, la culotte s’étoffe à nouveau pour se rapprocher des modèles gainants rétro, en s’adaptant aux goûts du jour bien entendu.

Comment porter la culotte haute ?

La culotte haute version moderne n’est pas nécessairement sculptante, et peut donc être portée par toutes et avec presque toutes les tenues. Ornée de matières nobles et parfois de découpes osées, elle peut même se montrer au-dessus d’un pantalon taille basse ou sous une robe transparente pour les plus audacieuses. Pour ce qui est du choix du modèle, suivez vos envies car les possibilités sont multiples !

– Photo de couverture : Léola par L’Agent by Agent Provocateur –